top of page

Du logement inclusif à la vente de miel : découvrez Espérance Bleue 82

Dernière mise à jour : 30 janv.

"Espérance Bleue 82 est une association créée en décembre 2020 par des parents de personnes atteintes de troubles du spectre de l'autisme (TSA) pour améliorer l’inclusion des personnes en situation de handicap. Cette association se distingue par ses activités diversifiées et ses partenariats locaux, témoignant de son dynamisme et de son enracinement au sein de la communauté."

Découvrez l'entretien avec Anne Rouleau, Présidente d'Espérance Bleue 82.




Pourriez- vous nous présenter Espérance Bleue ?


L’association Espérance Bleue 82, été créée le 14 décembre 2020 par un collectif de parents de personnes porteuses de troubles du spectre de l'autisme (TSA) qui étaient en amendement Creton *, plus précisément des adolescents et des adultes.

Son objectif est l'inclusion dans la société de personnes en situation de handicap, dans le cadre des loisirs, du logement et du travail. Il s’agit donc d’une association qui se veut ouverte à tous types de handicap, et est reconnue d'intérêt général depuis le 13 juillet 2022.

* Un amendement Creton, permet à la personne ayant atteint la limite d'âge, de l'établissement pour enfant dans lequel il se trouve, d'y rester un an de plus (renouvelable tous les ans pendant cinq ans maximum), le temps de trouver une place dans un établissement pour adultes. Cela permet d'éviter de se retrouver au domicile des parents.


Pourriez-vous nous parler de votre projet d’habitat inclusif ?


Nous souhaitons répondre au manque de places au sein des structures du secteur médico-social, tout en permettant à ces personnes de vivre au sein de notre société.  Pour ce faire, nous accompagnons bénévolement ces personnes en nous adaptant à la capacité et aux besoins de chacun.

Le premier projet a été de créer une colocation pour trois jeunes TSA qui étaient en dans un institut médico-éducatif (IME) du Tarn-et-Garonne. Ils vivent maintenant chez eux, à Castelsarrasin, accompagnés par une équipe d'Auxiliaires de Vie Sociale formés à l'autisme et recrutés par le SAAD adom82. Ils sont heureux et ils gagnent en autonomie progressivement.

Actuellement, nous souhaitons construire une résidence partagée pour six adultes porteurs de TSA. Cette résidence comprendra six appartements de type T2, à double entrée, avec une pièce de vie collective pour effectuer des activités dans le cadre de leurs projets de vie partagée. La colocation nous permet d'améliorer et affiner le projet d'habitat inclusif. Nous nous adaptons ainsi aux choix des futurs habitants. Nous travaillons en collaboration avec Monsieur le Maire de Castelsarrasin et son équipe, dans le cadre de l'acquisition d'un terrain et de l'aide à la construction.

Nous rencontrons des bailleurs sociaux et recherchons des fonds privés. En étant reconnue d'intérêt général, notre association est habilitée à délivrer des reçus fiscaux. Nous projetons également de créer une deuxième colocation pour des adultes ayant des handicaps divers. En effet, ces personnes vivent chez leurs parents, ne souhaitent pas intégrer un hébergement pour adulte,, et nous ont demandé d'en créer une. Nous sommes dans la phase de prospection.



Enzo et Jean-Pierre présentant leur miel
Enzo avec Jean-Pierre l'apiculteur.


Quels sont vos autres projets ?


Nous avons développé le projet Api-Autisme, pour lequel nous avons reçu le Prix de la Solidarité 2022 de la MASFIP. Ce projet d'agroécologie inédit réunit neuf adolescents et adultes autistes accompagnés par un apiculteur professionnel bénévole et une animatrice. Ils découvrent l'apiculture de A à Z : de la récolte du miel à la fabrication de produits dérivés tels que des bonbons, jusqu'à la vente de ces derniers.


Les fonds récoltés permettront de leur offrir des sorties inclusives : restaurant, cinéma, centre thermoludique..


Enzo en train de travailler à l'atelier apiculture
En atelier apiculture

Pour en savoir plus : https://www.esperancebleue82.com/


Rédigé par Deborah Chan Luin Kun, Etre en réseau. Emploi, handicap & prévention,

Le 17 octobre 2023

9 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page